Corrigé des exercices de maths

Logarithme népérien : corrigé des exercices de maths en terminale en PDF.


Le corrigé des exercice de maths sur le logarithme népérien et l’utilisation des formule et calcul de limites en terminale.

Exercice 1 :
 ln\,72=ln(2^3\times   3^2)=3ln2+2ln3\,;\\ln\frac{1}{8}=-ln8=-ln(2^3)=-3ln2\,;\\ \frac{1}{8}ln\,256=\frac{1}{8}ln(2^8)=\frac{8}{8}ln(2)=ln2\,.

 ln\,250=ln(2\times   5^3)=ln2+3ln5\,\\ln200=ln(5^2\times   2^3)=2ln5+3ln2\\ \,ln1,25=ln(125\times   10^{-2})=ln(5^3\times   5{-2}\times   2^{-2})=3ln5-2ln5-2ln2=ln5-2ln2 \\ ln\,10^{-4}=-4ln(5\times   2)=-4ln5-4ln2\,.

Exercice 2 :
Simplifier les expressions suivantes :

 a=ln\,e^2+ln\sqrt{e}=2ln e+\frac{ln e}{2} \\b=ln(e\sqrt{e})=ln e-+\frac{ln e}{2} \\ c=ln e+ln(\frac{1}{e})=ln e-ln e=0 \\d=lne^2-lne^{-2}=2ln e+2ln e=4ln e\..

Exercice 3 :

Soit n un entier naturel non nul et a un nombre réel strictement positif.

 S=lna^n+lna^{n-1}+...+lna+ln1+ln\frac{1}{a}+...+ln\frac{1}{a^{n-1}}+ln\frac{1}{a^n} \\ =ln(a^n\times   a^{n-1}\times  ...\times   a\times   1)+ln(\frac{1}{a\times  ...\times   a^{n-1}\times   a^n})\\ =ln(a^n\times   a^{n-1}\times  ...\times   a\times   1)-ln(a\times  ...\times   a^{n-1}\times   a^n)\\= 0 \,.

Exercice 4 :

Etudier les limites suivantes :

a.  \lim_{x\to +\infty} ln(1+x^2)= +\infty\,.

b.  \lim_{x\to +\infty} ln(1+\frac{1}{x^2})=0 \,.

c.  \lim_{x\to -3} ln(3-2x-x^2)=-\infty \,.

d.  \lim_{x\to -1} ln(\frac{2x+3}{x+1})=+\infty \,.

d.  \lim_{x\to +\infty} ln(\frac{2x+3}{x+1})=ln 2 \,.

e.  \lim_{x\to 0} ln(cosx)=0 \,.

f.  \lim_{x\to +\infty} \frac{xlnx}{x+1} =+\infty\,.

Exercice 5 : 

 f(x)=\frac{3lnx+1}{x} \,.

 D_f=\mathbb{R^{+*}}\,.

 \lim_{x\to +\infty} f(x)=0\,\,\lim_{x\to 0^+} f(x)=-\infty

Exercice 6 :
Résoudre dans  \mathbb{R} \,. chacune des équations suivantes :

a.  x=e^2 \,.

b.  x=e^{-3} \,.

c.  x=e^9\,.

d.

 ln(2x+1)=ln(2x-3)\\ln(2x+1)-ln(2x-3)=0\\ln(\frac{2x+1}{-2x-3})=0\\\frac{2x+1}{-2x-3}=1\\2x+1=-2x-3\\x=-1\,.

e.

 (lnx)^2-2lnx-3=0 \,.

Posons  X=ln x \,.

 (lnx)^2-2lnx-3=X^2-2X-3=0 \,.

 X^2-2X-3=(X-1)^2-4=(X-1)^2-2^2=(X-1-2)(X-1+2)=0 \\(X-3)(X+1)=0\,.

 X=3 \,\,ou\,\,X=-1\\ln x=3\,\,ou\,\,ln x=-1\\x=e^3 ou x=e^{-1} \,.

 \fbox{S=\{e^{-1}\,,\,e^3\}}.

Exercice 7 :
 \{{x+y=2\atop lnx-lny=ln3} \,.

 \{{x+y=2\atop ln\frac{x}{y}=ln3} \,.

 \{{x+y=2\atop \frac{x}{y}=3} \,.

 \{{x+y=2\atop x=3y} \,.

 \{{3y+y=2\atop x=3y} \,.

 \{{y=\frac{2}{4}=\frac{1}{2}\atop x=\frac{3}{2}} \,.

 \fbox{S=\{(\frac{3}{2}\,,\,\frac{1}{2})\}}.

Exercice 8 :
Déterminer la fonction dérivée de la fonction f sur l’ensemble  D \,.

a.

 f(x)=ln(-x)\,\,D=]-\infty\,;\,0[ \\ f'(x)=-\frac{1}{x}\,.

b.

 f(x)=ln(\sqrt{x})\,\,D=]0\,;\,+\infty\,[ \\f'(x)=\frac{1}{2x}\,.

c.

 f(x)=ln(\frac{x+1}{x-1})\,\,D=]-\infty\,;\,-1[ \\ \\ f'(x)=\frac{\frac{(x-1)-(x+1)}{(x-1)^2}}{\frac{x+1}{x-1}}\\ \\ f'(x)=\frac{\frac{-2}{(x-1)^2}}{\frac{x+1}{x-1}}\\ \\ f'(x)=\frac{-2}{(x-1)^2}\times  {\frac{x-1}{x+1}}\\ \\ f'(x)=\frac{-2}{(x-1)(x+1)}

 \fbox{f'(x)=\frac{-2}{x^2-1}.

Exercice 9 :

Si a est un zéro de P(z)  alors on doit avoir :

a^3\,+\,(2i-5)a^2\,+7(1-i)a\,-2+6i\,=0

soit

a^3-5a^2\,+7a-2\,+\,i(2a^2\,-7a\,+6)\,=0

soit le système d’équations

\{\begin{matrix}\,\,a^3\,-5a^2\,+7a-2\,=\,0\,\\\,\,2a^2\,-7a\,+6\,=\,0\,\end{matrix}.

On constate facilement que 2 vérifie simultanément les deux équations c’est la valeur cherchée.

On écrit donc, b et c étant des complexes

(z-2)(z^2\,+bz\,+c)\\=\,z^3\,+bz^2\,+cz\,-2z^2\,-2bz-2c\\\,=\,z^3\,+z^2(b-2)+z(c-2b)\,-2c

Et par identification

2i-5\,=\,b-2 et b=\,2i-3

-(2-6i)\,=\,-2c et c\,=\,1-3i

On est conduit à résoudre l’équation du second degré à coefficients complexes :

z^2\,+(2i-3)z\,+1-3i\,=\,0

\Delta\,=(2i-3)\,^2\,-4(1-3i)\,=\,-4\,-12i\,+9\,-4\,+12i\,=\,1

D’où les deux racines

z'\,=\,\frac{3-2i\,+1}{2}  et z''\,=\,\frac{3-2i\,-1}{2}

z'\,=\,2-i et    z''\,=\,1-i

donc

P(z)\,=\,(z-2)(\,z\,-(2-i))(z\,-(1-i))

Exercice 10 :

Résoudre les inéquations suivantes :

1.\,lnx>2\\lnx>lne^2\\x>e^2\\2.\,2lnx-1<5\\2lnx<6\\lnx<3\\lnx<lne^3\\x<e^3\\ \\3.\,ln(2x-1)-ln(2x+1)\leq\, ln(x+2)\\ln(\frac{2x-1}{2x+1})\leq\, ln(x+2)\\\frac{2x-1}{2x+1}\leq\, x+2\\2x-1\leq\, (x+2)(2x+1)

2x-1\leq\, 2x^2+x+4x+2

2x-1-2x^2-x-4x-2\leq\, 0

-3x-3-2x^2\leq\, 0

2x^2+3x+3\leq\, 0

Exercice 11 :

Résoudre les équations suivantes :

1.\,ln(4x^2-1)=ln(x+2)\\4x^2-1=x+2\\4x^2-x-3=0

Calculons le discriminant :

\Delta =1+4\times   4\times   3=49

\Delta >0 , il y a deux racines réelles distinctes .

x_1=\frac{1+7}{8}\,;\,x_2=\frac{1-7}{8}

{\color{DarkRed} x_1=1\,;\,x_2=-\frac{3}{4}}

Exercice 12 :

Résoudre les équations suivantes :

1.\,lnx=3\Leftrightarrow x=e^3\\2.\,ln(3x)=0\Leftrightarrow x=\frac{e^0}{3}=\frac{1}{3}\\3.\,ln(2x-1)=3\Leftrightarrow 2x-1=e^3\Leftrightarrow x=\frac{e^3-1}{2}\\4.\,ln ( \frac{1}{x-1} )=1\Leftrightarrow \frac{1}{x-1}=e^1\Leftrightarrow x-1=\frac{1}{e}\Leftrightarrow x=e^{-1}+1\\5.\,ln(x^2)=4\Leftrightarrow x^2=e^4\Leftrightarrow x=e^2\,ou\,x=-e^{2}

Exercice 13 :

Simplifier :

a=ln(e^5)=5lne=5\\b=ln(e^2\sqrt{e})=ln(e^2e^{\frac{1}{2}})=ln(e^{\frac{5}{2}})=\frac{5}{2}lne=\frac{5}{2}\\c=ln ( \frac{\sqrt{e}}{4}  )=ln(\sqrt{e})-ln4=\frac{1}{2}lne-ln2^2=\frac{1}{2}-2ln2\\d=ln ( \frac{1}{e^2}  )^3=-3lne^2=-6lne=-6\\e=\frac{1}{3}lne^{27}=\frac{27}{3}lne=9lne=9

Exercice 14 :

Exprimer en fonction de ln 2 et ln 3 :
a=ln18=ln(2\times   3^2)=ln2+2ln3.\\b=ln\frac{1}{8}=ln\frac{1}{2^3}=-ln2^3=-3ln2\\c=ln(\frac{\sqrt{3}}{2})=ln\sqrt{3}-ln2=\frac{1}{2}ln3-ln2.\\d=ln(2e^3)=ln2+3lne=3+ln2.\\e=4ln(\sqrt{6})-6ln(12)=4\times   \frac{1}{2}ln(6)-6ln(12)=2ln(3\times   2)-6ln(2^2\times   3)\\=2ln3+2ln2-12ln2-6ln3=-10ln2-4ln3.

Exercice 15 :

1. ln(3-5x) = 0 équivaut à 3-5x\,=\,e^0\,=\,1. Donc 5x = 2 et x = 2/5.

2. On peut transformer l’équation de la manière suivante :

2ln(x-4)\,=\,ln(x)-2ln(2)\,=\,ln(x)-ln(4)

En utilisant la propriété ln(a)-ln(b) = ln(a/b), on obtient :

ln(\,(x-4)^2\,)\,=\,ln(\,\frac{x}{4}\,)

Cela équivaut à (x-4)^2\,=\,\frac{x}{\,4}, soit x^2-15x+16\,=\,0.

On résout cette équation du second degré en x et on vérifie que les solutions obtenues sont bien positives et différentes de 4.

3. ln(x+4)+ln(x+1)\,=\,ln(6) équivaut à ln(\,(x+4)(x+1)\,)\,=\,ln(6), donc (x+4)(x+1) = 6.

On résout cette équation du second degré en x et on vérifie que la solution obtenue est bien positive.

4.ln(\,|x+4\,|)+ln(\,|x+1\,|)\,=\,ln(6) signifie que |(x+4)(x+1)|\,=\,6, c’est-à-dire que (x+4)(x+1) = 6 ou (x+4)(x+1) = -6. On résout ces deux équations et on vérifie que les solutions obtenues sont bien positives.

5. On peut réécrire l’équation sous la forme ln^3x-lnx\,=\,2-ln^2x.

En posant y = ln x, cela équivaut à y^3-y\,=\,2-y^2, soit y^3-y^2+y-2\,=\,0.

On peut factoriser cette expression en (y-2)(y^2+1y+1)\,=\,0, donc y = 2 ou y = (-1±i√3)/2. On vérifie que ces trois valeurs de y correspondent à des solutions de l’équation initiale.

6. ln(\,\frac{\,2x-3\,}{5x+1})\,<\,0 équivaut à \frac{\,2x-3\,}{\,5x+1\,}<\,1 (car ln est une fonction strictement croissante).

On résout cette inéquation et on trouve 1/3 < x < -1/5.

7. On peut réécrire l’équation sous la forme ln\,x\,-\,\frac{1}{ln\,x}\,<\,\frac{3}{2}.

On pose y = ln x et on note f(y) = y – (1/y).

L’équation devient f(y) < 3/2.

On étudie la fonction f(y) : elle est dérivable sur ]0,+∞[, sa dérivée est f'(y)\,=\,1\,+\,\frac{1}{y^2}\,>\,0, donc f est strictement croissante sur ]0,+∞[.

De plus, f(1) = 0. On en déduit que l’équation f(y)\,<\,\frac{3}{\,2} est équivalente à y\,<\,f^{-1}(\frac{3}{2}).

On calcule f^{-1}(y)en résolvant l’équation y\,=\,x\,-\,\frac{\,1}{\,x\,} en x :

y\,=\,x\,-\,(1/x)\,\Leftrightarrow\,x^2\,-\,yx\,-\,1\,=\,0

La solution positive est x\,=\,\frac{\,y\,+\,\sqrt{y^2+4}\,}{2}, donc f^{-1}(y)\,=\,\frac{y\,+\,\sqrt{y^2+4}}{2}.

On calcule f^{-1}(\frac{3}{\,2}) et on trouve f^{-1}(\frac{3}{2})\,=\,\frac{ln(3+\,\sqrt{5})}{2}.

Finalement, les solutions de l’inéquation sont les x tels que ln\,x\,<\,\frac{ln(3+\,\sqrt{5})}{\,2}, c’est-à-dire 0\,<\,x\,<\,e^\,{\frac{ln(\sqrt{3+\,\sqrt{5}})}{2}}\,\approx\,3,57.

tableau variations 1 tableau variations 2

Exercice 16 :

On peut comparer ces deux nombres en regardant la fonction f(x)\,=\,x^{\,1/x\,}, pour x > 0.

On a f'(x)\,=\,\frac{x^\,{\frac{1}{\,x}}\,(1-ln(x))}{\,x^2}, donc f est croissante sur ]0,e[ et décroissante sur ]e,+∞[.

En particulier, f( e^(1/e) ) ≈ 1,44 est le maximum de f sur ]0,+∞[.

On a donc :

\pi^{e}\,=\,e^{e\ln\pi}\,=\,(e^{\ln\pi})^{e}\,=\,\pi^{e}\,=\,(\pi^{\frac{1}{\pi}})^{e\pi}\,=\,(\pi^{e\pi})^{\frac{1}{e\pi}}\,>\,(e^{\pi})^{\frac{1}{e}}\,=\,e^{\frac{\pi}{e}}

La dernière égalité est justifiée par le fait que f(e) > f(\pi) pour 0 < x < e^(1/e) et que f(x) < f(e) pour x > e^(1/e).

Finalement, on a :

\pi^{e}\,>\,e^{\frac{\pi}{e}}

Le nombre \pi^e est donc plus grand que e^{\frac{\pi}{e}}.

Exercice 17 :

g est dérivable sur son ensemble de définition en tant que somme de

fonctions dérivables sur cet intervalle .

g'(x)=4x-\frac{1}{x}

g'(x)\geq\, 0

\Leftrightarrow 4x-\frac{1}{x}\geq\, 0

\Leftrightarrow \frac{4x^2-1}{x}\geq\, 0

\Leftrightarrow \frac{(2x+1)(2x-1)}{x}\geq\, 0

\Leftrightarrow x(2x+1)(2x-1)\geq\, 0

Conclusion :  sur ]0;+\infty[ , f est croissant sur [\frac{1}{2};+\infty[ .

Exercice 18 :

1.Calculer la dérivée de la fonction g et étudier son signe. En déduire les variations de la fonction g .

g'(x)=-2x-\frac{1}{x}

g'(x)=\frac{-2x^2-1}{x}

Le signe de g' est celui de -2x^2-1 .

-2x^2-1=-2(x^2+\frac{1}{2})

-2x^2-1< 0   sur ]0;+\infty[ .

donc g est strictement décroissante sur ]0;+\infty[ .

2. Calculer g(1). En déduire le signe de g(x) pour x appartenant à l’intervalle ]0;+ [ .

g(1)=1-1^2-ln\,1

g(1)=0

g est strictement décroissante sur ]0;+\infty[ et g(1)=0 .

Conclusion : g est positive ou nulle sur ]0;1] et négative sur  [1;+\infty[.

Exercice 19 :

1) simplifier  \frac{lne}{ln e^2-ln(\frac{1}{e})}

\frac{lne}{2lne+lne}

\frac{lne}{3lne}

\frac{1}{3}

2) Déterminer le plus petit entier n tel que 1,05 n 1,5

La fonction ln est strictement croissante sur ]0;+\infty[ ..

ln(1,05^n)\geq\, ln(1,5)

nln(1,05)\geq\, ln(1,5)   (ln 1,05 <0)

n\leq\, \frac{ln(1,5)}{ln(1,05)}

3) Chaque année, la population d’une ville diminue de 3%. Au bout de combien d’année, la population de cette ville aura-t-elle diminué de plus de 30%

Exercice 20  :

Partie A:
1. Limites de la fonction g en 0 et +\infty:
Pour la limite en 0, on peut utiliser le développement de Taylor de ln(x) au premier ordre, qui est ln(x)\,=\,x\,-\,1\,+\,o(x) près de x=0.
Ainsi, en utilisant ce développement dans la définition de g, on obtient:
g(x)\,=\,x\,-\,xln(x)\,=\,x\,-\,x(x\,-\,1\,+\,o(x))\,=\,x\,-\,x^2\,+\,o(x^2)
Comme x^2 est une infinitésimale de plus haut ordre que x, on a \lim_{x\to\,0}\,\frac{x^2}{\,o(x^2)}\,=\,0, ce qui implique que \lim_{x\,\to\,0}\,g(x)\,=\,0.

Pour la limite en +\infty, on peut utiliser le lemme de L’Hôpital.

En effet, on a:
\lim_{x\,\to\,+\infty}\,g(x)\,=\,\lim_{x->+\infty}\,x\,-\,xln(x)\,=\,\lim_{x->+\infty}\,\frac{x}{\frac{1}{ln(x)}}.

En appliquant le lemme de L’Hôpital, on obtient:
\lim_{x\,\to\,+\infty}\,\frac{x}{\frac{1}{ln(x)}}\,=\,\lim_{x\,\to+\infty}\,\frac{1}{\frac{-1}{ln^2(x)}}\,=\,0.

Donc, la limite de g en +\infty est 0.

2. Calcul de la dérivée de g(x) et justification de la dérivabilité de g sur l’intervalle ]0;+\infty[:
On peut calculer la dérivée de g(x) en utilisant la formule de dérivation de la différence. On a:
g'(x)\,=\,(x)'\,-\,(xln(x))'\,\\=\,1\,-\,(xln(x))'\,\\=\,1\,-\,(x)'ln(x)\,-\,x(ln(x))'\,\\=\,1\,-\,ln(x).
Ainsi, g'(x) = -ln(x).

Pour montrer que g est dérivable sur l’intervalle ]0;+\infty[, il suffit de montrer que la limite du taux d’accroissement de g(x) quand x tend vers a pour tout a>0 existe et est finie. On a:
\lim_{x\to\,a}\,[g(x)\,-\,g(a)]/(x-a)\,\\\\=\,\lim_{x\to\,a}\,[(x-\,a)\,--\,(xln(x)-aln(a))]/(x-a)\,\\\\=\,\lim_{x\to\,a}\,[1-ln(x)/ln(a)]\,=\,1-ln(a)/ln(a)\,=\,0.
Donc, la fonction g est dérivable sur l’intervalle ]0;+\infty[.

3. Tableau de variations de la fonction g:
Pour dresser le tableau de variations de g(x), on peut utiliser sa dérivée g'(x). On a:
– g'(x) est définie et strictement négative sur ]]0;+\infty[.
– g'(x) est décroissante sur ]0;+\infty[.
– Le signe de g'(x) change en x=1, donc g(x) atteint son minimum en x=1.
On obtient alors le tableau de variations suivant pour g(x):

x | 0 | 1 | +\infty
——-|——-|———|——–
g'(x) | – | 0/- | 0
g(x) | 0 | -1/e + 1 | 0

Partie B:
1. Conjecture de sens de variation et de limite de la suite (u_n):
a. Pour conjecturer le sens de variation de la suite (u_n), on peut calculer les premiers termes de la suite et observer s’ils augmentent ou diminuent. On a:

u_1\,=\,e/1^1\,\approx\,2.718\,\\\\u_2\,=\,e^2/2^2\,\approx\,3.678\,\\\\u_3\,=\,e^3/3^3\,\approx\,1.909\,\\\\u_4\,=\,e^4/4^4\,\approx\,0.581\,\\\\u_5\,=\,e^5/5^5\,\approx\,0.164\,\\\\u_6\,=\,e^6/6^6\,\approx\,0.040

On peut remarquer que la suite diminue et atteint des valeurs de plus en plus petites.

b. Pour conjecturer la limite de la suite (u_n), on peut observer que les termes de la suite décroissent vers 0 à mesure que n augmente.

On peut également utiliser la règle de Stolz-Cesàro pour montrer que la limite de u_n est 0. En effet, on a:
\lim_{n->+\infty}\,\frac{u_{n+1}-u_n}{(n+1)^{n+1}-n^n}\,\\\\=\,\lim_{n->+\infty}\,\frac{e^{n+1}/(n+1)^{n+1}-e^n/n^n}{(n+1)^{n+1}-n^n}\,\\\\=\,\lim_{n->+\infty}\,\frac{e^{n+1}n^n-n^{n+1}e^n}{(n+1)^{n+1}(n^n)-(n^n)(n+1)^n}\,\\\\=\,\lim_{n->+\infty}\,\frac{n^n\,e^n}{n^n(n+1)}\,\frac{e}{(1+1/n)^{n+1}-1}\,\\\\=\,\frac{e}{e-1}\,\lim_{n->+\infty}\,\frac{1}{(1+1/n)^n}\,\\\\=\,\frac{e}{e-1}\,\frac{1}{e}\,=\,0.

Donc, la limite de (u_n) est 0.

2. Calcul de la suite (v_n) et détermination de son sens de variation:
a. On peut calculer v_n en utilisant la formule de ln(u_n).

On a:
v_n\,=\,ln(u_n)\,=\,nln(e)\,-\,nln(n)\,=\,n(1-ln(n)).

b. Pour déterminer le sens de variation de la suite (v_n), on peut étudier le signe de sa dérivée v'_n\,=\,1-ln(n)-n(-1/n^2)\,=\,1+1/n-ln(n).

On observe que la dérivée est positive pour n=1 et décroissante sur ]1;+\infty[, donc la suite (v_n) est décroissante sur ]1;+\infty[.

3. Montrer que la suite (u_n) est bornée:
On peut montrer que la suite  (u_n)  est bornée en utilisant l’inégalité de Bernoulli (1+x)^n\,\geq\,\,1+nx pour tout x>-1 et tout entier naturel n. On a:
u_n\,=\,\frac{e^n}{n^n}\,=\,(1\,+\,\frac{e-1}{n})^n\,\le\,(1\,+\,\frac{e-1}{n}\cdot\,n)\,=\,e.
Ainsi, la suite (u_n) est majorée par e et donc bornée.

4. Montrer que la suite (u_n) est convergente et déterminer sa limite:
On peut utiliser le théorème de Bolzano-Weierstrass pour montrer que la suite (u_n) admet une limite. En effet, comme on a montré que la suite (u_n) est bornée, elle admet une sous-suite convergente.

On peut également utiliser la propriété des suites adjacentes pour déterminer la limite de (u_n).

Pour cela, on construit deux suites (a_n) et (b_n) telles que a_n\,\leq\,\,u_n\,\leq\,\,b_n et \lim_{n\,\to\,+\infty}\,(b_n-a_n)\,=\,0.

On peut prendre par exemple:
a_n\,=\,0 pour tout n, et b_n\,=\,e pour tout n (on a montré que u_n ≤ e pour tout n).
– On a

\lim_{n\,\to\,+\infty}\,b_n/a_n\,\\\\=\,\lim_{n\,\to\,+\infty}\,e^2/((n+1)^{n+1}\,\times  \,e^n)\\\\\,=\,\lim_{n\,\to\,+\infty}\,e/(1+1/n)^{n+1}\,\\\\=\,e/e^2\,\\\\=\,1/e.
Donc, la suite (u_n) converge vers la limite commune des deux suites adjacentes (a_n) et (b_n), qui est 0.

tableau de valeurs tableau de variations

Exercice 21 :

1. Démonstration de f(x)\,=\,xln2\,-\,2lnx:
On a f(x) = ln(2^x) – ln(x^2) = xln2 – 2lnx par les propriétés des logarithmes.

2. Calcul de f(2) et f(4):
On a f(2)\,=\,2ln2\,-\,2ln4\,=\,2ln2\,-\,ln(16)\,=\,2ln2\,-\,4ln2\,=\,-2ln2.

De même, on a f(4)\,=\,4ln2\,-\,2ln16\,=\,4ln2\,-\,4ln2\,=\,0.

3. Calcul de la dérivée f ‘ de f:
On peut calculer la dérivée de f(x) en utilisant la formule de dérivation de la différence et les propriétés des logarithmes. On a:

f'(x)\,=\,(xln2\,-\,2lnx)'\,=\,x'ln2\,-\,(2lnx)'\,=\,ln2\,-\,\frac{2}{\,x}.

4. Signe de f(x):
Pour déterminer le signe de f(x), on peut étudier le signe de sa dérivée f ‘(x):
– f ‘(x) est définie et strictement négative sur ]0;+\infty[.
– f ‘(x) est décroissante sur ]0;+\infty[.
On en déduit que la fonction f est décroissante sur ]0;+\infty[.

En particulier, pour tout x>2, on a f(x)\,<\,f(2)\,=\,-2ln2.

5. Ensemble des entiers n pour lesquels 2^n\,\geq\,\,n^2:
On peut réécrire cette inégalité sous la forme d’une exponentielle: n^2\,\leq\,\,2^n.

On remarque que les deux membres de l’inégalité sont des fonctions croissantes de n pour n > 0, donc l’inégalité est vraie pour un nombre fini d’entiers.

On peut ensuite vérifier pour chacun des entiers n si l’inégalité est vraie.

Par exemple, pour n=1, on a 2^1\,\geq\,\,1^2, donc l’inégalité est vraie pour n=1.

De même, pour n=2, on a 2^2=4\,\geq\,\,2^2, donc l’inégalité est vraie pour n=2.

Pour n=3, on a 2^3=8\,\geq\,\,3^2=9, donc l’inégalité est vraie pour n=1, 2 et 3.

On peut poursuivre le raisonnement pour les valeurs suivantes de n, jusqu’à trouver le plus grand entier satisfaisant l’inégalité:
– Pour n=4, on a 2^4=16\,\geq\,\,4^2=16, donc l’inégalité est vraie pour n=1, 2, 3 et 4.
– Pour n=5, on a 2^5=32\,\geq\,\,5^2=25, donc l’inégalité est vraie pour n=1, 2, 3, 4 et 5.
– Pour n=6, on a 2^6=64\,\geq\,\,6^2=36, donc l’inégalité est vraie pour n=1, 2, 3, 4, 5 et 6.
– Pour n=7, on a 2^7=128\,\geq\,\,7^2=49, donc l’inégalité est vraie pour n=1, 2, 3, 4, 5, 6 et 7.

On peut ensuite remarquer que pour tout entier n ≥ 8, on a 2^n\,>\,n^2, donc l’inégalité n’est plus vraie. Ainsi, l’ensemble des entiers n pour lesquels on a 2^n\,\geq\,\,n^2 est {1, 2, 3, 4, 5, 6, 7}.

tableau de variations

Télécharger et imprimer ce document en PDF gratuitement :

Vous avez la possibilité de télécharger puis d'imprimer gratuitement ce document «logarithme népérien : corrigé des exercices de maths en terminale en PDF.» au format PDF.


D'autres fiches similaires :

Des documents similaires à logarithme népérien : corrigé des exercices de maths en terminale en PDF. à télécharger ou à imprimer gratuitement en PDF avec tous les cours et exercices de maths du collège au lycée et post bac rédigés par des enseignants de l'éducation nationale.
Vérifiez si vous avez acquis le contenu des différentes leçons (définitions, propriétés et théorèmes) en vous exerçant sur des milliers de documents sur logarithme népérien : corrigé des exercices de maths en terminale en PDF. disponibles sur Mathovore et chacun de ces exercices dispose de son corrigé comme dans vos livres scolaires (Hatier, Nathan, Sesamaths, Bordas).


Inscription gratuite à Mathovore.  Mathovore c'est 13 969 050 cours et exercices de maths téléchargés en PDF.